En ce jour d'anniversaire pour Michael Jordan, retour sur l'un de ses matchs qui a marqué sa carrière juste avant ce 17 février : celui où le patron des Chicago Bulls a inscrit 39 points en seconde période face aux Milwaukee Bucks.

Michael Jordan était un joueur hors-du-commun et pour son anniversaire, le joueur des Chicago Bulls s'occupait lui-même de se faire ses propres cadeaux. Si le propriétaire des Charlotte Hornets fête ce vendredi 17 février ses 54 ans, il avait célébré ses 26 ans en réalisant juste avant une performance exceptionnelle. En effet, le 16 février 1989, MJ avait littéralement dégoûté les Milwaukee Bucks en inscrivant 50 points, dont 39 en seconde période (27, dans le 4ème QT), puis un superbe game-winner !

Ce match est resté dans la légende de la NBA puisque Jordan s'est emparé avec cette performance du record de points marqués dans le dernier QT dans cette salle (27, devant Wilt Chamberlain et Pete Maravich à 24), du record de points marqués en seconde période pour un élément des Bulls (39, record de franchise à l'époque) et il s'agissait de son 5ème match à 50 points ou plus sur cette saison.

Depuis, on se souvient bien évidemment que Jimmy Butler a récemment détrôné Michael Jordan dans l'histoire de la franchise de l'Illinois en réalisant un véritable show en seconde période avec 40 points plantés face aux Toronto Raptors en janvier 2016. Mais peu importe, pour His Airness, il s'agissait du meilleur moyen de célébrer son anniversaire avec un petit temps d'avance.