On aurait pu penser que Charles Barkley éviterait de répondre à ses détracteurs sur un sujet aussi sensible que la situation d'Isaiah Thomas. Ce serait mal connaître Chuck.

Charles BarkleyComme ça peut arriver souvent, Charles Barkley s’est fait un peu fumer sur les réseaux sociaux. La raison ? Avoir déclaré que voir Isaiah Thomas pleurer quelques minutes avant le match 1 de la série face aux Chicago Bulls – au lendemain du décès tragique de sa sœur dans un accident de voiture - le mettait mal à l’aise. Selon Chuck, cette image montrait qu’IT n’était pas en état de jouer. Ce qui lui a valu pas mal de critiques.

Plutôt que de la jouer profil bas sur une thématique forcément un peu délicate, Charles Barkley a décidé de foncer dans le temps :

« Je me fous de ce que vous pensez tous. Je me fous aussi de ce que votre mère et votre père pensent », a-t-il réagi dans Inside The NBA. « Donc pour tous les crétins, les petits cons stupides qui essaient d’en faire toute une histoire pour utiliser mon nom pour s’attirer une audience qu’ils n’ont pas, pas la peine de le faire. Si vous n’avez pas de talent, c’est une autre histoire, ça n’a rien à voir. Vous n’avez pas de talent, point. Laissez-moi être qui je suis. »

Charles Barkley a ajouté qu’il en a parlé personnellement à Isaiah Thomas. Et que le meneur de jeu n’a pas été offensé par ses propos.